Bienvenue à Mauves sur Huisne

Fleurissement de printemps

Les rosiers plantés avec les conseils de Claudie MOREAU, il y a maintenant quelques années, sont ce printemps recouverts d'une abondante floraison.

Le jardin du bas du bourg ainsi que la place de la mairie s'en trouvent agréablement embellis : les deux rosiers devant la mairie ploient sous une cascade de fleurs couleur abricot

Dans le jardin, les rosiers recouvrent année après année la pergola, offrant aux regards, une multitude de fleurs roses ou blanches.

 

20200525 fleurs

 

 

ATELIER MASQUES

Le Jeudi 30 avril et le lundi 4 mai dernier, quelques bénévoles se sont retrouvés à la Salle Jeanne d’Arc, en respectant les distances et gestes "barrière", afin de préparer les kits de masques grand public en vue de leur distribution aux habitants de Mauves sur Huisne.

Plus de 1200 coupons de tissus et 600 élastiques ont ainsi été préparés puis mis sous enveloppes.

Parallèlement à cet atelier, des bénévoles se sont proposées afin de confectionner chez elles, quelques masques pour les personnes vulnérables.

La municipalité remercie chaleureusement toutes ces personnes qui ont donné de leur temps pour le bien de tous.

 

20200430 01 atelier masques

A VOS MACHINES

Les services de la santé préconisent le port d'un masque "barrière" lors de chaque sortie. 

Vous trouverez sur le site : AFNOR

Toutes les informations nécessaires à la confection d'un masque tissus  répondant aux normes pour ce type de masque grand public.

 

La confection de ce masque est assez simple, le plus difficile étant actuellement de trouver les matériaux.

De nombreux tutoriels sont mis en ligne, à vous de choisir celui qui vous convient. Pour ceux n'ayant pas de machine à coudre : soit vous empruntez celle de votre voisin, soit vous cousez à la main (c'est plus long mais aussi efficace).

Bonne couture et gardez vous en bonne santé!

Une hirondelle ne fait pas le printemps mais..... elle l'annonce!

Vous l’avez sans doute remarqué : les hirondelles sont de retour !

Elles nous reviennent, avec les beaux jours, après avoir passé l’hiver plus au sud.

Certaines vont se réapproprier les nids existants, d’autres vont s’activer afin de construire le nid douillet qui accueillera une, deux voire exceptionnellement trois couvées durant les mois à venir.

Puis à l'automne avec le retour des frimas, elles repartiront dans des pays plus chauds.

Les hirondelles bénéficient d’une protection totale au niveau européen et national, notamment par la loi du 10 juillet 1976 sur la protection de la nature, par les articles L 411-1 et suivants du code de l’environnement et par l’arrêté ministériel du 29/10/2009 fixant la liste des oiseaux protégés sur l’ensemble du territoire.

Il est donc interdit de la capturer, la tuer, de perturber sa nidification ou de détruire et enlever ses œufs ou son nid. Il est aussi interdit de la transporter, morte ou vivante, de la détenir, de l’acheter ou de la vendre.

En cas d’infraction, le délit peut être puni, par la police de l’environnement, d’une amende pouvant aller jusqu’à 15 000 € et/ou jusqu’à un an d’emprisonnement (article 415-3 du Code de l’environnement).

Concernant une perturbation intentionnelle (les empêcher de nicher par exemple), l’infraction constitue une contravention de 4e classe passible d’une amende de 750 € selon l’article R415.1 du Code de l’Environnement.

Il n’y a pas que les nids puisque la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des oiseaux peuvent également être sanctionnées de 15 000 € d’amende et/ou un an d’emprisonnement (article 3-II de l’arrêté ministériel du 29/10/2009).

Aussi, si vous en avez qui viennent nicher à votre fenêtre ou dans votre garage, prenez en soin : les anciens disent qu’elle porte bonheur!

5410305035 e40f4bf621 o ian white