Bienvenue à Mauves sur Huisne

Un peu d'histoire

Cette année, nous fêtons le 350ème anniversaire de la création de la ville de Boucherville, province de Québec au Canada.

Cette ville porte le nom de Pierre BOUCHER, enfant  de Mortagne au Perche , parti en 1635, pour ce grand territoire qui s’appelait alors « Nouvelle France ».

N’oublions pas que de nombreuses familles percheronnes partirent vers le nouveau monde avec l’espoir d’une vie meilleure. Ainsi, plus de 80 familles sont parties de Tourouvre et de ses environs vers 1650.

En 1661 Pierre BOUCHER retourne en France pour défendre la cause et les intérêts des colons.  Il est le premier colon canadien à être anobli par le roi de France Louis XIV.

groupe statue

Lorsqu’il revient au québec, en 1662, il est Gouverneur de Trois Rivières, ville fondée en 1634 et l’une des plus anciennes du Québec.

Puis en 1667, il crée sa seigneurie et Boucherville. Il sera appelé par la suite Pierre Boucher de Boucherville.

Il eut une nombreuse descendance (15 enfants). Le nom de Boucher est l’un des plus portés encore aujourd’hui au Québec.

La Ville de Mortagne au Perche lieu de naissance de cet illustre personnage,  est jumelée avec la ville de Boucherville, ville 9 fois plus peuplée que notre chef-lieu de canton.

Pour vivre ensemble cet évènement, une délégation Mortagnaise s’est envolée mardi 08 août  pour le Canada.

Elle emporte dans ses bagages divers présents qui seront remis aux autorités de Boucherville , dont entre autre, une statue grandeur nature en bois Cedar de Pierre Boucher et un petit cadre, format A3 d’une broderie sur toile de lin des armoiries de Mortagne et de Boucherville. Deux années de travail ont été nécessaires à la brodeuse pour la réalisation de cette représentation des blasons mortagnais et Bouchervillois.

blason

Si vous voulez en savoir plus sur ces manifestations québecoise : boucherville

SEMAINE FEDERALE SUITE ET FIN

La Semaine Fédérale de cyclotourisme s'est terminée hier. 

Les organisateurs avaient misé sur la convivialité, pour preuve les teeshirts des bénévoles, verts pomme avec ce mot : convivialité, inscrit sur leur coeur. 

Convivialité il y a eu, tous les vélocyclistes et marcheurs rencontrés ont félicité l'ensemble des bénévoles, des communes et des habitants pour leur accueil et pour les décorations mises en place dans chaque village. 

Nous tenons nous aussi à vous remercier pour l'accueil que vous avez fait à cette manifestation. Vos décos, votre présence lors de leurs passages des lundi et mercredi ont permis à tous ces "touristes" de se sentir bien dans notre belle région et peut être d'y revenir.

 

 

Tourisme dans le Perche

Certains cyclotouristes préfèrent  pour éviter les grands rassemblements et rouler "tranquilles" suivrent  en décalé les circuits proposés par les organisateurs de la semaine fédérale. 

Ainsi, nous rencontrons tous les jours des cyclistes roulant sur les routes de Mauves. 

Ils en profitent pour acheter local et piqueniquer sur les pelouses communales.

20170802 pique nique 2

 

 

A l'assaut des collines du Perche

Aujourd'hui, lundi 31 juillet, dès 7 h 30 du matin, les premiers cyclos ont traversé le village.
Revêtus de tenues multicolores, seul, en tandem à deux, trois voir 4 selles, accompagné de leur progéniture, elle-même à vélo ou dans la remorque pour enfants et pour d'autres de leur chien, des milliers de cycles ont descendu et remonté la rue Catinat tout au long de la journée
Plusieurs parcours leur étaient proposés allant de 45 à 148 kms pour les plus aguerris.
Les habitants de Mauves sortis sur le pas de leur porte pour l'occasion se voyaient salués par ces deux-roues.
L'ambiance était très conviviale même si la cohabitation avec certains gros véhicules restait délicate.

 

velos saint gilles 20170731

 eglise velos 20170731BIS

Lire la suite : A l'assaut des collines du Perche

Jeunes à vélos

Dimanche, une quarantaine de jeunes de l'association Trait d'Union et un même nombre de l'association Arc en Ciel Aventure sont arrivés à l'école de Mauves sur Huisne, à vélo.

Pour la plupart, partis de Dijon avec leurs accompagnateurs, ils participent  à leur façon, à la semaine fédérale. 

Ils ont fait une pause bien méritée à l'école afin de se restaurer avant de faire les derniers kilomètres vers Mortagne où les attendait la cérémonie d'ouverture officielle.

Il leur a fallu beaucoup de courage pour pédaler sur plus de 450 kms. A préciser que  la plupart de ces jeunes est atteinte de déficiences moteurs ou cérébrales. 

Nous tenons à leur dire un grand "chapeau" pour cet exploit!

 

jeunes 02

 

jeunes 03

L'HISTOIRE DE NOTRE GRAND BI

L'histoire du grand Bi s'inscrit dans l'évolution de la bicyclette : de la Draisine inventée par Karl Von Drais , génial inventeur qui en 1817 créa cette machine plus connue sous le nom de vélocipède en France, aux vélos électriques que nous rencontrons maintenant sur les routes et les sentiers.

La Draisine ou Draisienne était dotée de deux roues et d'une assise, permettant à la personne installée dessus de se déplacer plus rapidement qu'à pied. C'était le premier mode de transport à utiliser l'équilibre du conducteur. Rapidement, un pédalier à pignon fixe fut ajouté sur la roue avant.

Puis dans un souci d'aller toujours plus vite, le diamètre de la roue avant fut augmenté. Il était alors aussi périlleux de chevaucher cet engin que d'en monter ou descendre.

Notre grand Bi n'a pas connu cette époque. Construit par un habitant de la commune bricoleur, que nous remercions vivement, il pèse environ 25 kg pour une hauteur total de 1,75 mètre. 

Fait de matériaux recyclés (il n'y a pas de jeu de mots), il est composé entre autres d'une vieille roue de charrette, d'un morceau de balançoire et même d'une tringle à rideau. Une vingtaine d'heures ont été nécessaires pour sa fabrication. 

Il a bien sûr était construit à l'occasion de la Semaine Fédérale internationale du cyclotourisme, cependant, nous espérons que les personnes qui s'en approcheront pour le regarder de plus près ou pour prendre des photographies, seront attentifs à sa bonne conservation.

Pour en savoir plus voici deux liens : 

Biographie de Karl von Drais

L'histoire du vélo

 

P1130883